What I learned from testing automatic direct messaging on Twitter on both personal and corporate accounts

I decided to look into the question of automatic direct messaging (DM) on Twitter, because I was curious about 1. how it worked technically, 2. what benefits it could bring to social media managers, and 3. what people on Twitter actually thought about them. I noticed indeed that I started to get more automatic DMs in my Twitter inbox in the second half of last year and they are now taking up almost all of my inbox – that is, until I delete them. Continue reading “What I learned from testing automatic direct messaging on Twitter on both personal and corporate accounts”

D’une fraise pas mûre à une perle : les images pour aider les enfants à grandir

(la photo n’a rien avoir avec le sujet, mais vous comprendrez pourquoi, et me remercierez, en lisant le PPPS)

Notre fille est une petite fille très intelligente et vive par plein d’aspects mais qui en ce qui concerne la lecture (et un peu le calcul) a beaucoup de difficultés.

Il y a sans doute plusieurs facteurs à cela et elle est bien suivie pour l’aider, à son rythme, à grandir et progresser dans ses apprentissages tout en acquérant confiance en soi. Pour l’aider dans cette tâche, la psychothérapeute du développement qui la suit a eu une belle image. Elle lui a dit :

Tu sais Calliopée, tu es comme une petite fraise pas tout à fait mûre parmi d’autres fraises déjà mûres ou plus mûres. Alors le travail que l’on fait avec toi c’est d’enlever les feuilles qui empêchent les rayons du soleil d’accéder à ta fraise et de la faire mûrir.

Calliopée a beaucoup aimé cette image et l’utilise régulièrement, quoique moins depuis le début de l’année. C’est qu’entre temps elle a eu 7 ans, l’âge de raison, et qu’elle s’imagine sans doute qu’on attend qu’elle se conforme à ce que l’âge de raison implique pour une enfant comme elle.

Alors que nous lui faisons bien comprendre qu’elle n’a aucune pression, étant dans une école à pédagogie active, donc plus souple sur l’apprentissage des bases scolaires. Et puis, tant qu’un jour elle sait lire et compter, tout va bien. Par contre, si elle veut progresser, elle doit intégrer le goût de l’effort, car c’est un peu de ce côté là que ça pêche. Donc nous ne nous privons pas de faire des jeux ludiques avec elle, quand elle en a envie, qui l’obligent à lire un peu, ce qu’elle arrive, mais seulement avec de l’aide, parfois beaucoup d’aide.

L’image de la fraise lui a permis de se normaliser, de s’identifier aux autres. Mais je crois qu’il est temps de passer à la vitesse suivante 🙂

Car si le rôle du thérapeute est d’apporter les bases pour construire une psyché ‘normale’ (je n’ai aucune idée de ce que ça veut dire, mais je pense que ‘socialisée’ est ce qui se rapproche le plus de mon interprétation), celui des parents est de pousser l’enfant haut, sans pour autant lui mentir sur ces capacités.

Alors voilà l’histoire que je lui ai racontée ce soir :

Calliopée, tu sais comment sont fabriquées les perles ? Non ? Alors c’est comme ça. Au début, il y a plein d’huîtres dans l’océan. Elles sont toutes pareilles, dures et grises à l’extérieur, et molles et baveuses à l’intérieur. Un peu comme de la morve, tiens (je fais hurler ma famille avec cette remarque pendant les fêtes de fin d’année, car je suis la seule à ne pas aimer les huîtres).

Mais voilà, un jour, dans l’une de ces huîtres, qui n’était pas bien fermée, un petit grain de sable se glisse. Ca la chatouille, la gratouille, la picouille, la démange, mais rien à faire, le grain de sable ne part pas, et pire, il grossit. L’huître est furieuse. Elle crie : “Sale grain de sable, va-t-en ! Je veux être comme les autres, moi, sans défaut. Normale, quoi…” Mais le grain de sable ne bouge pas d’un pouce et grossit, grossit, grossit. Un jour, qui peut être 2 à 6 ans après que le petit grain de sable s’est infiltré dans l’huître, que voit-on à la place du grain de sable ? Une perle magnifique, convoitée par les chasseurs de trésors !

Ma fille reste un peu interloquée, ne s’attendant pas à cette fin. Et puis je lui dit : “Ton petit grain de sable, en ce moment il grossit, et plus il grossit, plus tu crois qu’apprendre à lire devient insurmontable. Et un jour, paf ! sans t’en rendre compte, ton grain de sable est devenu une perle. Car non seulement tu auras appris à lire, mais tu auras aussi appris plein de choses qui vont te rendre plus forte que les gens normaux : le courage, la patience, la confiance en soi, mais aussi que toute compétence peut s’acquérir, si on en a vraiment envie.”

Take that Freud ! Et là (attention, petit moment d’émotion, sortez les mouchoirs amigos) elle ne dit rien et me prend longuement dans ses bras. Et puis elle s’endort paisiblement dans son lit. La perle a chassé la fraise, ou peut-être la fraise est-elle le grain de sable, qui sait. Ce qui est sûr, c’est qu’on va entendre parler des huîtres et de la perle pendant un bon moment. Mais pas à table, pitié !

C’est quoi les images que vous partagez avec vos enfants pour les faire grandir ?

PS : ni fraise et ni huître n’ont été martyrisées pour faire grandir ma fille, je le jure (enfin, pour les huîtres, vous l’aurez compris, je m’en moque comme de l’an 40)

PPS : si un jour vous rencontrez ma fille ne vous avisez pas de lui parler des huîtres dans Alice au pays des merveilles : ça gâcherait tout 🙂

PPPS : en préparant cet article j’ai cherché sans illusion des photos d’huîtres avec des fraises, et wow – j’en ai trouvé ! Donc grâce à mon tact sans égal, demain, vous pourrez encore vous régaler de l’un et l’autre. On dit merci qui ?

7 (surprising) lessons learnt from reigniting my blog in 2015

Just as I had almost announced the end of (my) blogs  in Spring 2013 after my first attendance at South by South West (SxSW), I took to blogging quite passionately again after my second trip to Austin this Spring.

I couldn’t really explain why but the urge to share stories, tips and insights on what matters to me (and hopefully a few others too) was just too strong. As I started blogging again, I used the opportunity to test a number of blogging and digital communication strategies, nothing fancy, just a couple of best practices picked up here and there to see what would happen. Continue reading “7 (surprising) lessons learnt from reigniting my blog in 2015”

Participatory leadership and the Art of Hosting: a personal and collective journey

Participatory leadership

Last week I took a 3-day training in participatory leadership, which is how the European institutions have repackaged the ‘Art of Hosting’ approach.

I had wanted to join this training for a couple of years now but never had the chance to do so due to conflicting priorities. Now that I moved to the European Commission, it was an opportunity too good to miss. And right I was! Continue reading “Participatory leadership and the Art of Hosting: a personal and collective journey”

10 social media trends government communicators should pay attention to in 2016

More and more, those who look ahead will have an advantage in digital communications, in particular on social media. Anticipating future trends is not just fun, and incredibly difficult too, it’s also vital if you want to be able to allocate your resources properly and develop an integrated communications approach across online and offline channels. Continue reading “10 social media trends government communicators should pay attention to in 2016”