De l’architecture à l’art : escapade à Lille en famille

Pour la Toussaint nous avons fait une petite escapade à Lille avec enfants et grands-parents. Lille est à un peu plus d’une heure de Bruxelles, mais à part le zoo et le magasin de batterie (pour mon fils), nous n’avions jamais vraiment pris le temps d’y flâner en touristes. Voilà qui est chose faite !

Les quelques conseils ci-dessous ne sont donc pas le fruit d’une connaissance intense de la ville, mais quelques coups de coeur à partager.

Demain à Lille

La vraie raison de notre visite à Lille n’avait rien à voir avec le Maroilles (le fromage si typique du coin) mais avec une avant-première au grand palais de Lille du documentaire Demain, que nous avons contribué à financer via la plateforme  KissKissBankBank. Avec parents et grands-parents, nous sommes donc venus voir ce film qui parle des problèmes actuels du monde bien sûr, mais surtout des solutions qui existent et qui sont déjà mises en pratique dans le domaine de l’agriculture, de l’éducation, de l’énergie, de l’économie et de la démocratie. Voici la bande annonce du film qui sera diffusé pendant la COP 21 à Paris devant un parterre de dirigeants. Ulysse mon fils était tout fier de savoir qu’il avait vu le film avant François Hollande ! 

Le documentaire est très bien fait – aucun regret de l’avoir financé – et nous attendons avec impatience de savoir comment il sera accueilli par les chefs d’Etat et de gouvernement à Paris en décembre. Nos enfants ont été très touchés par les messages d’espoir que véhiculent le film : le tableau très noir du début leur a fait peur (à ma fille de 6 ans surtout qui pensait au milieu du film qu’on allait tous mourir bientôt), mais les nombreux exemples d’entrepreneurs sociaux qui font bouger le monde leur ont remonté le moral, même s’ils n’ont pas tout compris dans le détail. Ils ont adoré les monnaies locales, notamment le fait que l’on puisse créer un billet de 21 pounds, comme dans la ville de Totnes ! 

Lille avec des enfants

Avec des enfants de 6 et 10 ans, nous avons voulu éviter des activités trop fastidieuses. C’est pourquoi, au-delà du zoo que nous avions déjà visité et que je recommande chaleureusement, nous avons surtout passé du temps à marcher dans le vieux Lille, à leur raconter un peu l’histoire de la ville, ses bâtiments, La Voix et le Furet du Nord et autres institutions locales. Un repas chti obligé dans un petit restaurant qui ne paie pas de mine de l’extérieur mais s’est avéré parfait pour les petits – La Pâte Brisée – et les voilà à nouveau de bonne humeur pour attaquer la deuxième partie de la journée.

La visite du beffroi de l’hôtel de ville les occupera un bon moment, le temps de compter les 400 marches qui mènent au sommet ! Et heureuse surprise, la visite était gratuite car nous étions le premier mercredi du mois 🙂 

Et si vous êtes féru d’architecture, l’hôtel de ville lui-même vaut vraiment le détour : il est classé aux monuments historiques et au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La Piscine, un souvenir inoubliable

Le clou de notre visite, et ce de manière totalement inattendu, s’est révélé être La Piscine, un musée d’art et d’industrie situé à Roubaix, dans la grande agglomération lilloise. Pour le trouver déjà, cela a été toute une histoire, car une rue du même nom que celle du musée existe aussi à Lille (merci le GPS !) et nous passions d’un quartier sinistre à un autre en nous demandant qu’est-ce qui avait bien poussé la municipalité à ouvrir un musée par là.

Mais une fois passée le portillon d’entrée du musée, nous avons été littéralement éblouis – même les enfants ! Non pas par l’exposition Chagall qui était une bonne surprise car j’avais raté l’expo à Bruxelles, mais plutôt par le bâtiment lui-même, une splendide piscine Art nouveau qui a été admirablement aménagée en un musée très riche et varié. Les photos parlant d’elles-mêmes je ne dirai rien d’autre que bravo, car ce musée est un vrai bijou, et les oeuvres qu’il présente le sont avec soin et pourtant avec un côté bon enfant qui contraste avec la plupart des musées d’art. On s’y sent bien, proche des oeuvres. J’ai déjà envie d’y retourner. Cerise sur le gâteau, c’est gratuit pour les enfants et ils ont énormément d’espace pour bouger, courir, découvrir des petits coins cachés, le tout sans risque d’abîmer les oeuvres.

Lille nous a charmés par son mélange de bonhomie et de vraie passion pour l’architecture et l’art, on reviendra !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

− 1 = two