Le Chat Touille : premier bar à chat de Bruxelles

De mon voyage au Japon début avril,  je n’ai qu’un seul regret : n’avoir pas essayé un bar à chat.

C’est donc avec un enthousiasme non feint que j’ai accepté d’accompagner ma fille pour visiter le premier bar à chat de Bruxelles, le Chat Touille, à Ixelles cette semaine.

Un concept revisité pour assurer le confort et le bien-être des chats avant tout

Ma première impression fut d’abord négative : un espace étriqué et tout en longueur, une ambiance un peu froide avec un vert vif sur les murs et des meubles en pin très clair ou blanc d’aspect carré. Il me semblait que peu de soin était entré dans la préparation de ce lieu.

Mais très vite, je me suis sentie à l’aise, et je ne parle même pas de ma fille : j’ai dû l’apercevoir à peine 5 minutes pendant l’heure où nous sommes restés au Chat Touille prendre notre goûter !

Une personne que j’ai d’abord prise pour la serveuse ou la propriétaire, mais qui s’est révélée être une amie de la propriétaire et une fidèle cliente, a pris beaucoup de temps pour m’expliquer le concept du bar et pour me présenter les chats. Le bar est composé de deux pièces, celle publique au rez-de-chaussée où les clients peuvent s’asseoir et manger ou boire, et celle, un étage plus bas, réservée aux chats et à laquelle ils ont accès à tout moment.

Il y a actuellement 5 chats dans le bar, 4 mâles – Mattis, Zazou, Travis et Kitschou, et une femelle, Mimi, que nous n’avons pas vu car elle est nouvelle et encore trop timide pour se mêler aux clients. Les chats viennent tous de refuges et sont dans le bar pour permettre une transition douce entre le refuge et une future famille d’adoption. Tous les chats du bar sont donc à adopter, mais seulement sur la base d’un coup de coeur et d’une attirance mutuelle.

Le bar fonctionne depuis son ouverture il y a un an et demi sur un principe non lucratif, grâce à la patience et à l’amour des chats de la créatrice du concept qui gère d’une main de maître(sse). Mêler des chats et des amateurs de thé ou de crêpes n’est pas une mince affaire en effet, car les chats doivent être soignés et surveillés régulièrement par un vétérinaire et le bar doit répondre à de nombreuses exigences sanitaires.

Une expérience enrichissante à plusieurs niveaux

Une très douce atmosphère se dégage du Chat Touille, dû en grande partie à la générosité de la propriétaire et des habitués. Le bar s’est vite rempli après notre arrivée, avec plus d’enfants que d’adultes, mais malgré tout les quatre chats présents ne semblaient pas effrayés et je n’ai jamais été incommodée par le bruit, malgré la petitesse des lieux.

Les boissons et les crêpes que nous avons goûté étaient bonnes même si je les ai trouvé un peu cher. Mais après avoir écouté la propriétaire parler de son beau projet, je suis ravie de pouvoir l’aider tout en me léchant les babines au passage.

Seules règles du lieu : les clients sont invités à ne pas soulever les chats et à ne pas les laisser manger dans leur assiette. Pour le reste, chacun fait comme il veut, aussi bien chat qu’humain !

Ma fille, qui ne peut avoir de chat alors qu’elle adore les animaux car son frère y est allergique, était aux anges. Pendant une heure, elle a pu leur faire moult caresses, les faire jouer avec des bouts de ficelle et des petites balles mises à disposition des enfants.

Elle n’était pas la seule à en profiter et un autre petit garçon, dont j’ai appris plus tard qu’il était dysphasique, s’est joint à elle pour jouer avec les chats. Il semblerait que la présence des chats soit très bénéfique au petit garçon.

Nous sommes toutes les deux ressorties de cette expérience enchantée et pleine de poils de chats :-), en nous promettant de revenir vite.

Attention ils ne prennent pas les cartes de paiement, seulement du cash, et c’est souvent plein.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

− one = one